Convention obsèques incinération

La loi du 15 novembre 1887, parue dans le Journal Officiel le 18 novembre autorise toute personne majeure ou émancipée à choisir le caractère civil ou religieux de ses obsèques et le mode de sa sépulture. Grâce à la convention obsèques incinération, vous pouvez organiser et financer dès aujourd’hui votre crémation.

L’incinération en France

L’incinération ou la crémation est une pratique funéraire qui a pour but la réduction en cendres du corps d’une personne morte. De plus en plus pratiquée et sollicitée par les Français depuis 1990, en 2007, la crémation représentait 27% des obsèques et aujourd’hui, près de 50%. Une enquête réalisée par l’IFOP a montré que plus de 51% des Français préfèrent être incinérés. En 2010, on comptait 140 crématoriums sur tout le territoire français, les DOM TOM y compris.

Depuis sa création jusqu’en 2007, il appartenait à la famille de défunt de décider librement de ce qu’elle allait faire du cendre de leur proche. Depuis 2008 néanmoins, il est interdit de conserver les cendres chez soi. Ces derniers doivent être conservés soit dans un établissement spécialisé, soit inhumé, soit dispersés dans les « jardins du souvenir » ou n’importe où tant qu’il ne s’agit pas de voie publique (mer, océan, etc.).

Les frais d’incinération

Se faire incinérer revient moins cher que se faire inhumer. Le tarif dépend de l’âge du défunt (différent selon le que le corps soit celui d’un adulte ou d’un enfant), de la région où la crémation doit être réalisée (plus cher dans les régions parisiennes) mais aussi des services inclus dans l’offre proposée par l’entreprise de pompes funèbres chargée de l’organisation et de la réalisation de ce mode de sépulture. En règle générale, pour une incinération, la famille du défunt doit compter 1500 € à 2500 €, tous les services inclus : achat du cercueil, corbillard pour le transport du corps au crématorium, les porteurs, le maître de cérémonie, le prix de l’urne, etc.

L’organisation de l’incinération

Les démarches administratives nécessaires pour l’incinération sont multiples et compliquées. Outre le fait que la crémation nécessite l’accord du maire de la commune où le décès a eu lieu, il est aussi nécessaire que vos proches soient au courant.

En souscrivant une convention obsèques, vous pouvez vous occuper vous-même et à l’avance de l’organisation de vos funérailles. Vous pouvez décider du déroulement des obsèques, des monuments funéraires, de votre mode de sépulture, etc. Comment ou où devra se dérouler votre incinération ? Que va-t-on faire de vos cendres ? Tous ses détails seront compris dans votre contrat obsèques.

Les frais inhumation en France
Définition convention obsèques