Convention obsèques assurance vie

Les obsèques peuvent coûter une petite fortune. Heureusement, beaucoup de contrats de prévoyance peuvent aujourd’hui nous permettre de prévoir l’avenir et d’y faire face l’esprit tranquille. Mais attention ! Ne vous trompez pas de contrats : entre assurance vie, assurance décès et assurance obsèques, il n’y a qu’une petite différence.

La convention obsèques

La convention obsèques est un contrat de prévoyance. Il vous permet de prévoir vos obsèques à l’avance et de disposer de la somme nécessaire à son financement à votre mort.

Les frais liés aux obsèques sont aujourd’hui au cœur des préoccupations de tous. Pour ne plus avoir à y penser et pour épargner cette lourde charge aux proches au moment venu, vous pouvez souscrire une assurance obsèques. Elle garantit le versement d’un capital aux bénéficiaires que vous désignerez dans votre contrat, qu’ils utiliseront – selon vos directives – pour couvrir les dépenses inhérentes à vos funérailles.

Convention obsèques et assurance vie

Beaucoup de points communs unissent l’assurance obsèques à l’assurance vie. Il s’agit à la base de se créer une épargne que l’on utilisera dans un futur lointain et qui sera délivrée à la mort de l’assuré. Il y a cependant quelques spécificités : le capital constitué grâce à une assurance vie peut être débloqué n’importe quand, avant même le décès de l’assuré s’il le souhaite. Dans quel cas, le bénéficiaire est le souscripteur lui-même.

Ce qui n’est pas le cas du contrat obsèques dont le capital n’est débloqué qu’à la présentation d’une pièce justificative de la mort de l’assuré par les bénéficiaires. En outre, si les héritiers peuvent dépenser à leur guise l’argent versé, les désignés dans une convention obsèques sont tenus de suivre les instructions laissées par le défunt en ce concerne l’utilisation de l’argent.

Qu’en est-il de l’assurance décès ?

Une assurance obsèques ne peut en revanche en aucun cas être apparentée à une assurance décès. Cette dernière prévoit en effet le versement du capital uniquement si l’assuré meurt avant ou à une date précise. Si tel n’est pas le cas, les primes versées sont irrémédiablement perdues car ne seront pas remboursées par l’assurance.

Les frais inhumation en France
Définition convention obsèques